De la conversion facile pour frimer à AT-43

Salutations les aminches,

Au menu d’aujourd’hui, deux petites conversions simples à réaliser pour compléter des manques à AT-43 et se la péter grave devant les petits copains de jeu !

Comme vous le savez tous, feu Rackham n’a pas eu le temps de sortir toutes les références prévues pour AT-43 avant de passer l’arme à gauche. Certaines n’étaient pas forcément indispensables – on survit sans les transports même si cela nous manque tout de même -, mais d’autres sont plus problématiques comme les ONI Korps, dont la flexibilité manque réellement dans l’infanterie ONI (je vous invite à aller voir d’ailleurs le blog de M. Altan qui nous propose une bien belle alternative proxy pour pallier l’absence de nos chers Korps -> c’est par là

Mais point n’est forcément besoin de proxies pour d’autres références, puisque que tels devant une boîte de legos, nous disposons d’ores-et-déjà de nombreuses pièces pouvant suppléer les manques, et ce dans les références existantes. C’est ainsi que j’ai pu me constituer deux types de blindés vraiment indispensables chez les Karmans et les ONI.

– Se faire son petit Jungle trike : il n’y a guère plus simple, puisque vous n’avez besoin que de deux choses. Le châssis d’un Dirt ou d’un Easy trike (en fonction de vos préférences) et les ZZ-gun d’un Jungle buggy. On déclipse les armes du Dirt ou de l’Easy et on les remplace par celles du Jungle buggy. Et voilà, terminé !

Dans la catégorie Jungle, je veux le petit !

Pour les puristes, vous noterez tout de même que j’ai repeint, de mes deux mains gauches, les ZZ-gun, ce qui s’explique par la différence de teinte entre les armes du buggy (blanc) et le châssis des trikes (beige) : n’arrivent pas à quelque chose de convaincant, j’ai résolu la question en leur donnant un autre schéma.

– Se faire son petit Light destroyer : là, deux possibilités s’offrent à vous. La version simplissime qui consiste à prendre le graser d’un Medium destroyer pour le mettre sur le Light enforcer. Perso, je voulais quand même que l’on voit une différence entre l’armement des deux références, car l’arme du Light est un laser, pas un graser. Alors je sais, on s’en fout de ce genre de détails, ça fait gros geek qui vit dans sa bulle, mais je m’en contrefiche 😉

D’où le choix de créer un laser à partir d’autres pièces : mon choix s’est porté sur les ZZ-gun décidément bons à tout, ça tombait bien, j’avais des Jungle buggy en rab (merci Ludikbazar !) Cette fois, on démonte les ZZ de leur support (attention, la colle tient bien et les cutters glissent…. mes doigts s’en souviennent encore) ; puis, on enlève la gatling du Light enforcer, gatling qu’il faut malheureusement casser pour arriver à ses fins. Ensuite, on fixe le ZZ sur l’emplacement de la gatling – comptez sur du green stuff pour bien fixer le tout et boucher les interstices – et il n’y a plus qu’à peindre en fonction de vos envies.

"Mais c'est un ZZ-gun chef ! Ni un graser, ni un laser ! Ce n'est pas très orthodoxe, non ? - Oh la ferme..."

Une fois ces petites conversions effectuées, vous allez vite vous rendre compte de deux choses :
– dieu que ces R1 sont mortels, particulièrement les Jungle trikes : première sortie au cours d’une partie, Urod fusillé tour 1 grâce à eux…. Et un paquet de kleenex pour mon adversaire, un !

"Quand trois poules vont au champ..."

– pu&!/% de scrogneugneu, pourquoi Rackham nous a-t-il sorti les autres d’abord, alors que ceux-là sont tellement plus intéressants ! Et je ne parle même pas des ONI Korps ! RIP ^_^

"...elles peuvent tomber sur trois renards qui les attendent !"